Succès pour la conférence de Laurent DANDRIEU à ANGERS

conférence laurent Dandrieu Angers 3Près de 100 personnes étaient présentes ce vendredi 6 octobre à Angers avec Laurent Dandrieu, venu à l’invitation du Cercle Anjou Conférences.

L’intitulé de la conférence “Eglise et Immigration, le grand malaise” reprend le titre de son ouvrage paru en janvier 2017.

“Le chrétien laisse venir tout le monde”, dit le pape François. Pendant que l’Europe, qui n’a pas réussi à intégrer les précédentes générations d’immigrés, est soumise à un afflux de migrants sans précédent, l’Eglise catholique, plus que jamais, martèle l’unique impératif de l’accueil, donnant l’impression de se faire complice de ce que le pape lui même à qualifié d'”invasion”.

Écartelés entre leur fidélité à l’Eglise et le légitime souci de protéger leur identité et leur civilisation, beaucoup de catholiques ressentent un malaise croissant.

L’auteur a pu exposer son point de vue et tenté de répondre à la question “Cette incompréhension est elle une fatalité?”

Non ce n’est pas une fatalité de livrer le continent Européen au chaos, sans profit pour les migrants eux même d’ailleurs.

Il faut instaurer une culture du débat dans l’Eglise. C’est l’absence de cette culture qui empêche la hiérarchie ecclésiastique de sortir de son entre soi bien pensant.

Il est du devoir du laïc catholique (Vatican II ne nous y encourage-t-il pas?) de participer au débat et d’inviter la hiérarchie, dans un soucis de respect filial, à revenir sur cette culture mortifère de “la rencontre et de l’accueil sans condition”.

conférence laurent Dandrieu Angers 4L’angélisme de certains clercs vis à vis d’un islam “de paix” fantasmé est aussi un vrai problème. La politique de l’autruche n’ayant jamais protégé ni des causes, ni des conséquences du mal.

Il faut trouver d’urgence une voie nouvelle qui permettrait de réconcilier les impératifs de la charité authentique et la défense de la civilisation Européenne. Les laïcs catholiques doivent entrer dans le débat et être écoutés car cela relève de la politique plus que de la théologie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *